• Accueil >
  • La gestion des déchets >
  • Les ordures ménagères
Les ordures ménagères

La collecte d’ordures ménagères

Les ordures ménagères sont collectées sur l’ensemble des communes adhérentes au SIVOM et ceci pour les quatre cantons de Saint-Gaudens, d’Aspet, de Montréjeau et de Magnoac. Le ramassage est organisé en huit tournées. Les collectes ont lieu au moins une fois par semaine (communes rurales) et jusqu’à 3 fois par semaine pour le reste des autres communes ou secteurs. Le travail de collecte s’effectue par équipe de deux ou trois agents, elle se compose d’un chauffeur et un ou deux ripeurs.

Attention ! aux hommes en jaune

Les agents des équipes de collecte travaillent chaque jour au ramassage de vos déchets. Un service en vaut bien un autre, merci de penser à leur sécurité.

  • Ralentissez à l’abord d’un camion et d’une équipe de collecte.
  • Gardez une distance de sécurité d’au moins 2 mètres entre votre véhicule et l’agent.

Le ramassage des déchets se fait entre 4h et 12h. Nous vous rappelons que vous devez sortir vos poubelles ou bacs à couvercle gris (ou noir) la veille du jour de la collecte.

Les déchets ainsi collectés sont ensuite acheminés jusqu’à l’ISDND du site de Pihourc

L’ISDND le traitement des déchets

L’ISDND sur le site de Pihourc situé à Liéoux (31) est l’Installation de Stockage des déchets Non Dangereux. C’est une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE) soumise à autorisation, certifiée ISO 14001 depuis le 5 décembre 2006.

Ce site est exploité depuis 1996 par le SIVOM.
Les déchets enfouis après compactage proviennent principalement du SYSTOM des Pyrénées soit seize collectivités ce qui représente 452 communes, soit environ 170 000 habitants, des départements de la Haute-Garonne, de l’Ariège et des Hautes-Pyrénées.

L’ISDND reçoit et traite

  • pour 80 %, des ordures ménagères.
  • des déchets professionnels non dangereux, de type (DIB) Déchets industriels Banals et du (BTP) Bâtiments Travaux Publics.
  • des refus du centre de tri, de la plateforme de compostage et des déchetteries.

La valorisation des déchets de l’ISDND

La production électrique est en pleine croissance :

4645 MWh (2007), 6413 MWh (2008), 7633 MWh (2009), 8890 MWh (2010).

L’énergie ainsi produite est injectée dans le réseau public et vendue à EDF.
L’intérêt du captage de biogaz est double. Nous évitons qu’il se dissipe dans l’atmosphère afin qu’il ne contribue pas à l’effet de serre et au réchauffement climatique dans lequel le méthane est largement impliqué. De plus, sa transformation via la combustion dans les moteurs assure un revenu pour le fonctionnement global du SIVOM, répercuté sur le tarif de traitement des déchets.

La centrale de BIOGAZ

  • Dimensionnement de la centrale : environ 1,6 Mw électrique
  • soit une production maximale : d’environ 12 800 Mw électrique / an
  • soit l’équivalent du besoin en électricité de 2 200 foyers

Production 2015 : 6 108 793 Kwh
Production 2016 : 6 361 665 Kwh