Le tri sélectif / emballages recyclables
 

Trions pour recycler...

Des actions consistant à séparer et récupérer les emballages selon leur nature pour leur donner une «seconde vie». Par le recyclage, on évite ainsi leur simple destruction par incinération, enfouissement ou abandon (dépôt sauvage) et par conséquent on réduit son empreinte écologique.

Par notre geste de tri, nous permettons de transformer les emballages recyclables en une matière réutilisable et d’économiser ainsi des ressources naturelles.

Le tri implique chaque citoyen individuellement, et concourt à le responsabiliser dans sa conduite environnementale. Cela demande un apprentissage de la part des habitants pour ne pas se tromper. Si le tri est mal fait, cela fait perdre du temps au centre de tri qui doit à nouveau trier car la présence de ces déchets peut souiller les emballages recyclables.

La collecte s’effectue de deux façons : en point d’apport volontaire ou en porte à porte.

Collecte : apport volontaire

Les habitants apportent leurs emballages recyclables aux Points Tri (appelés aussi «PAV» Point d’Apport Volontaire).

Chaque colonne est dédiée :

  • La colonne à bande bleue pour les papiers, journaux, magazines
  • La colonne à bande jaune pour les boites et suremballages en cartons, les briques alimentaires, les conserves, les aérosols, les canettes en aluminium, les bouteilles et flacons en plastiques
  • La colonne à bande verte pour le verre sous forme de pots, bocaux et bouteilles (sans capsules, ni bouchons).

Chaque colonne est collectée suivant un calendrier bien précis en fonction du type d’emballage, dans des bennes appartenant au SIVOM :

  • 2 fois par mois pour les colonnes à bande jaune ou bleue, acheminées vers le centre de tri
  • 1 fois par mois pour les colonnes à bande verte contenant le verre, vers la verrerie d’Albi

Collecte : en porte-à-porte

Le SIVOM met à la disposition des habitants de Saint-Gaudens et de Montréjeau des bacs à couvercle jaune dédiés à la collecte des emballages recyclables (papiers, journaux, magazines boites et suremballages en cartons, briques alimentaires, conserves, aérosols, canettes en aluminium, bouteilles et flacons en plastique.)

Comme pour les ordures ménagères, il est important que le bac de collecte soit sorti devant le domicile la veille du jour de collecte.

La collecte sélective en porte à porte permet de collecter de plus grands volumes que l’apport volontaire, mais son inconvénient est que le tri comporte souvent des erreurs.

Le centre de tri

Le centre de tri du SIVOM des Cantons de Saint-Gaudens Montréjeau Aspet Magnoac a ouvert ses portes depuis le mois d’octobre 2005. Il est implanté sur un terrain de 15600 m2 situé sur la commune de VILLENEUVE DE RIVIÈRE.

La construction et l’aménagement du bâtiment d’une superficie de 2800 m2 a représenté un investissement d’environ 3,2 Millions d’euros.

Il a été dimensionné pour recevoir et trier (jusqu’à 10000 tonnes) les emballages ménagers et journaux magazines issus de la collecte sélective réalisée sur le territoire du SIVOM et du SYSTOM (Syndicat de Syndicats de Transport et traitement des Ordures Ménagères).

Le centre de tri

La chaîne de tri

La valorisation

Une seconde vie pour nos emballages recyclables

Les emballages sont acheminés vers le centre de tri du SIVOM puis vers les filières de recyclage : repreneur, usines de traitement.

En 2009, 1899 tonnes d’emballages ont été triées au centre de tri : 69 t d’acier, 3,6 t d’aluminium, 22 t d’ELA, 1496 t d’EMR / JMR, 42,7 t de PEHD, 52 t de PET.
A chaque destination, un industriel spécialisé reprend ces matériaux recyclés afin de les transformer et leur donner une nouvelle vie.

Collecte des textiles


Mise en places des bornes

Depuis le début du mois de novembre, des bornes pour la collecte des textiles ont été mises en place ou le seront dans les prochains jours.

Les bornes sont la propriété de l’association «Le RELAIS» et leur gestion (propreté, enlèvement, vidage), lui en incombe en totalité.

Liste des points de dépôt des bornes pour la collecte des textiles :

La sélection des communes a été fonction : du nombre d’habitants ; du positionnement des points tri ; de la propreté des point tri ; de l’existence de bornes de même type sur le territoire (association et privé).

  • Les 4 déchetteries : St-Gaudens, Aspet,
  • Les Tourreilles, et Castelnau Magnoac
  • Valentine au point tri de la salle des fêtes
  • Villeneuve de Rivière au point tri de l’école
  • Monléon Magnoac au point tri village
  • Aspet au point tri du pré commun
  • Labarthe Rivière au point tri village
  • St-Gaudens : Parking du Bèlédère
  • St-Gaudens : Boulevard Jean Bepmale
  • St-Gaudens : Place du 19 mars 1962
  • St-Gaudens : Avenue de Boulogne
  • St-Gaudens : 2e borne déchetterie
  • Estancarbon : Stade
  • Pointis-Inard : Stade