POOL ROUTIER / Des compétences multiples

Le service voirie agit dans le cadre des compétences que lui ont confié les communes adhérentes. Elles concernent essentiellement la voirie communale et plus particulièrement les travaux engagés dans le cadre d’un programme subventionné par le conseil général appelé POOL ROUTIER.

Sur certaines communes, le SIVOM est aussi sollicité pour l’aménagement d’équipements publics tels que les écoles, les cimetières, les stades et les divers espaces publics.
La mission du SIVOM est double. Dans un premier temps, il réalise toutes les études techniques qui permettent de retenir une technique de réparation ou un poste d’aménagement.

Dans un deuxième temps, après le choix du maire, le SIVOM engage la réalisation de travaux soit en régie directe c’est à dire avec son personnel et son matériel, soit en contrôlant les travaux confiés à une entreprise.

Les travaux engagés concernent, d’une part, l’entretien courant du patrimoine routier des communes : la chaussée, les accotements, les fossés... et, d’autre part, de grosses réparations et opérations d’aménagement : place publique, parc de stationnement, renforcement et élargissement de chaussées, créations de trottoirs, bordures et caniveaux.

URBANISATIONS / Étude de projets et conduite de travaux

Le SIVOM est aussi chargé des opérations d’aménagement des dépendances* des routes départementales en agglomération appelées URBANISATIONS.

Cette mission a conduit le SIVOM à renforcer ses capacités en matière de maitrise d’œuvre en dotant son bureau d’étude de trois techniciens projeteurs. Ces derniers exécutent les études en liaisons étroites avec le services des marchés publics, les maires, les concessionnaires et les techniciens du secteur routier du Conseil Général.

Quand le projet définitif est approuvé et que les financements sont mobilisés, ils organisent la consultation des entreprises. Les membres de la commission d’appels d’offres du SIVOM choisissent alors l’entreprise devant réaliser l’opération.

Ensuite les services organisent et contrôlent le déroulement des travaux, toujours en étroite collaboration avec les différents intervenants.

* Tout ce qui est situé de part et d’autre de la chaussée : accotement, trottoir, fossé,  canalisation de recueil des eaux de ruissellement,...