Le service voirie pilote les travaux à Saint-Gaudens

Le Père Noël sera-t-il à l’heure Rue de la République à Saint-Gaudens ?

Les colonnes enterrées remplacent les bacs de regroupement :

c’est plus esthétique, c’est plus hygiénique, c’est plus économique.


Pour cela, et c’est une innovation, une «zone de rencontre» où la vitesse est limitée à 20 km/Heure est créée. Elle permet de privilégier la circulation des piétons et notamment des personnes à mobilité réduite ou handicapées.


 Octobre 2012 :

Une grande précision pour la pose des blocs béton dans les trous creusés depuis quelques semaines.

 

La mise en place de la partie visible des colonnes a été réalisée par le service voirie du SIVOM, ainsi que l’aménagement des abords

Mise en service des colonnes le  29 Octobre pour recevoir les emballages et papiers d’une part, les ordures ménagères d’autre part.

Le vidage des colonnes a nécessité la mise en place d’une tournée spécifique à Saint-Gaudens une fois par semaine pour les ordures ménagères et une fois par mois pour les emballages et papiers. Le départ des camions a été avancé à 7h00 afin de ne pas perturber la circulation en ville. Les véhicules du service transport équipés d’un crochet spécial sont utilisés pour la collecte.

Les agents ont bénéficié d’une formation particulière par Plastic Omnium pour le vidage des colonnes.

Décembre 2012 :

L’inauguration des colonnes enterrées s’est déroulée le jeudi 6 Décembre en présence des élus de la ville de Saint-Gaudens, du président du SIVOM, des entreprises Mallet, Plastic Omnium qui ont réalisé les travaux.

Enfin, la ville de Saint-Gaudens, dans un souci d’esthétique, a retenu la proposition du bureau d’étude du SIVOM d’un revêtement innovant composé d’un support en enrobé et de résine incrusté d’agrégats naturels.
Après appel d’offre, c’est l’entreprise 3D (Poitiers), qui a été retenue pour cette prestation.

Tout cela ... en 10 semaines, pour une fin des travaux le 16 décembre 2011, trêve des confiseurs oblige...

Amélioration des conditions de travail des trieurs

Mercredi 8 novembre 2011

Après plus d’un mois de de mise en service dans des conditions réelles d’utilisation des ergopostes, des sièges assis debout ainsi que des lèves bacs, la réception définitive de l’ensemble de ces matériels destinés à faciliter le travail des trieurs et éviter les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) s’est déroulée le mercredi 8 novembre en présence de représentants de la CARSAT Midi Pyrénées, du bureau d’étude INDDIGO, de deux représentants du SMTD64 et de la presse.

Christelle Ott et Gilles Favarel ont présenté l’historique du projet, Muriel Fourment s’est faite le porte parole du personnel et a résumé la satisfaction des trieurs sur ces nouveaux équipements par ces mots : «que du bonheur !». Le matériel donne, en effet, parfaitement satisfaction en répondant exactement au besoin.